L'APPROCHE

ORIENTANTE

L'approche orientante est une démarche concertée entre une équipe-école et ses partenaires, dans le cadre de laquelle on fixe des objectifs et met en place des services (individuels et collectifs), des outils et des activités pédagogiques visant à accompagner l’élève dans le développement de son identité et dans son cheminement vocationnel.

 

Il s’agit donc d’activités et de services intégrés au plan de réussite et au projet éducatif d’un établissement et non d’un simple cumul d’actions isolées engageant peu l’équipe-école.

 

Précisons également que la mise en place d’une approche orientante à l’école ne correspond pas nécessairement à la mise en œuvre d’un programme particulier, au même titre, par exemple, qu’un programme sport-études, ou un programme de langues ou d’éducation internationale. Toute école, peu importe qu’elle offre une programmation particulière ou non, peut intégrer à son projet éducatif et à son plan de réussite les outils permettant une approche intégrée en matière d’information et en orientation scolaires et professionnelles.

 

L’approche orientante ne s’ajoute pas aux objectifs de l’école ou a ses activités d’apprentissage, mais elle s’intègre plutôt à ses activités régulières. Bien que les expressions « approche orientante » ou « école orientante » puissent être perçues comme des concepts à la mode, c’est une erreur de ne les considérer qu’à ce titre.

En fait, ces modèles mettent en jeu un ensemble cohérent et ordonné d’activités et de services éducatifs qui font déjà partie de la mission de l’école.

 

L’approche orientante constitue un outil au service du projet éducatif, favorisant l’accomplissement

des trois missions de l’école : instruire, socialiser et qualifier.

 

La première mission, qui est d’instruire, est accomplie, par exemple, lorsque dans des programmes disciplinaires, on fait référence à des métiers ou à des professions, pour contextualiser des apprentissages, intensifier leur portée et ainsi faciliter leur intégration par l’élève.

 

La deuxième mission, qui est de socialiser, peut être menée à bien lorsque l’élève s’engage dans des activités de vie scolaire lui permettant, par exemple, d’établir des contacts avec des personnes issues du monde du travail.

 

La troisième mission, qui est de qualifier les jeunes, peut s’effectuer par des activités et des services visant la connaissance de soi et le développement vocationnel offerts à l’élève tout au long de son parcours scolaire et favorisant ainsi le choix d’un programme de formation secondaire, collégial ou universitaire menant au marché du travail.

 

Les principaux objectifs d’un soutien intégré et continu en matière d’information et d’orientation scolaires et professionnelles qui caractérisent une approche orientante à l’école sont les suivants :

 

1. Accompagner l’élève dans le développement de son identité, en vue de faciliter son cheminement scolaire et son choix de carrière.

 

2. Fournir à l’élève des occasions de découvrir les divers types de formations et de parcours scolaires possibles, afin qu’il puisse s’y situer et élargir ses visées professionnelles.

 

3. Permettre à l’élève de connaître le monde du travail ainsi que son organisation, ses exigences et les divers profils de métiers et de professions qu’on y trouve.

 

4. Accompagner l’élève tout au long du processus d’orientation et le soutenir dans les étapes critiques de son parcours scolaire, au cours desquelles il doit parfois faire des compromis entre la formation et la carrière idéales et la réalité des choix qui s’offrent à lui.

 

Le premier objectif constitue, en quelque sorte, la clé de voûte d’une véritable approche orientante et doit faire l’objet d’une préoccupation soutenue de la part de l’équipe-école. L’accompagnement de l’élève dans le développement de son identité nécessite notamment l’acquisition d’habiletés et de méthodes de travail ainsi que l’expérimentation de rôles et de responsabilités.

Paradoxalement, le développement de l’identité représente souvent l’un des aspects les plus négligés dans certains projets mis de l’avant dans le réseau scolaire.

La plupart des actions portent plutôt sur les deuxième et troisième objectifs, qui sont aussi pertinents, mais insuffisants à eux seuls pour produire des effets tangibles sur bon nombre d’élèves, en particulier ceux qui ne sont pas actifs dans une démarche d’exploration et qui, par le fait même, risquent de demeurer insensibles à une abondante information sur les métiers et les professions.

 

Le deuxième objectif vise, entre autres, à élargir l’horizon professionnel de l’élève, en lui fournissant des informations sur les divers types de formations et de carrières. À ce sujet, il y a lieu de préciser qu’une approche orientante ne doit pas être assimilée à une démarche de promotion d’un type de formation en particulier.

Il est important de souligner que les objectifs d’une approche orientante à l’école, la démarche privilégiée, les activités choisies et les outils utilisés pour la mise en place de ce type d’approche doivent être adaptés au degré de développement des élèves.

Ainsi, une démarche orientante s’applique différemment au primaire et au secondaire.

Les objectifs visés ainsi que les outils et le langage utilisés doivent être pensés en fonction du développement de l’enfant et des étapes du parcours scolaire.

 

Il importe que les actions faites en matière d’information et d’orientation, en particulier pour ce qui touche le développement de l’identité, soient amorcées assez tôt dans le parcours scolaire, par exemple au deuxième ou au troisième cycle du primaire, et qu’elles se poursuivent par la suite tout au long du secondaire, dans une perspective de progressivité et de continuité.

 

Par exemple, il est en quelque sorte inutile de fournir à l’élève une grande quantité d’information sur les filières de formation ou sur les métiers et les carrières si aucun accompagnement ne lui est offert sur le plan du développement de son identité.

 

Toute cette information risque de n’avoir aucune signification pour lui et de s’avérer déroutante plutôt qu’éclairante.

 

Il faut d’abord savoir QUI on est, avant d’examiner les différentes possibilités qui peuvent s’offrir à nous et, en bout de ligne, de fixer un choix de formation et de carrière.

CONTACT PLURIDEFIS  :  Laurence CARDINAL  +32.472.053.650    /     Email : pluridefis@gmail.com

© PLURIDEFIS asbl  2014-20    -    Made with love by E. Algrain

N° BCE : 0688.891.327     -      Compte bancaire : PLURIDEFIS ASBL BE29 9792 2620 0264